Rénovation BBC

Derniers articles

Formation Atelier du Savoir: Focus sur la rénovation !!

Voici une belle idée et initiative avec l’Atelier du Savoir:

Une seule chose a changé, tout !

DSC06413

Les exigences et les changements du marché conduisent à de nouvelles réflexions et à de nouveaux comportements.
La transmission du savoir est essentielle dans notre vie d’entrepreneur.
Pour ceux qui souhaite apporter une véritable proposition de valeur à leurs clients nous vous proposons désormais de rejoindre notre Atelier du Savoir.
Nombreux d’entre-vous ont participé dans le passé à nos formations techniques. Il s’agit d’aller plus loin et d’être encore meilleurs.
Nous proposons des formations et des workshops pour les personnes de tout niveau d’expérience grâce à nos différents ateliers thématiques.

Pour vous, applicateurs de ouate de cellulose, nous organisons une formation le 31 mars dans le nouveau centre de formation Climacell à Angelbachtal en Allemagne.

Après notre expérience de plus de 350 chantiers de rénovation accompagnés et réussis dans le programme “Je rénove BBC”, nous proposons une formation étanchéité à l’air avec un focus sur la rénovation le 13-14 avril chez pro clima à Schwetzingen en Allemagne.

Vous trouverez toutes les informations (programme, inscriptions, etc….) sur notre site Alsace Maison Autonome

Rejoignez-nous !

Christian Philipps et Jean Louis Ehrhard

Comment ne pas être d’accord….

Dans la rénovation énergétique des bâtiments, il y a des moments où il suffit simplement de s’arrêter un instant pour lire, pour réfléchir et faire un constat.

Cela a été fait dans un rapport qui traduit enfin ce que nous essayons de véhiculer depuis très longtemps.

 

2000px-Italian_traffic_signs_-_fermarsi_e_dare_precedenza_-_stop.svgSTOP !!!!…… pas de critiques, un simple constat, et maintenant mettons-nous à la mise en place des solutions.

 

Nous les avons, il suffit de voir un peu plus loin que le bord de son assiette. La plateforme numérique Wikibati, la vision globale allemande, US, ou en Grande Bretagne. Tous ont un modèle qui est viable. Arrêtons de réinventer l’eau chaude.

Voici l’article et le rapport en question sur la rénovation

Partagez avec moi vos commentaires et solutions.

 

Rénovation à énergie positive

C ‘est le grand jour pour notre rénovation à énergie positive. Alsace Maison Autonome devient productrice d’énergie.

Compteur pour maison à énergie positiveBranchement des compteurs et début de production de 5000 W sous le soleil. Merci à ES-Energie et aux partenaires Allemands qui ont vu l’intérêt de notre rénovation à énergie positive avec une qualité d’air intérieur certifiée (Sentinel Haus). La consommation de chauffage de cette rénovation thermique est estimée à 13 kWh/m2/an, en dessous des limites de la maison passive neuve. Le passage vers l’énergie positive se fait grâce aux panneaux solaires photovoltaïque d’ une puissance de 6 kW.

La troisième révolution industrielle est bien réelle.

Ma rénovation BBC: pas que sur papier !

En me lançant personnellement dans ma rénovation BBC, je me posais bien sûr la question de la rentabilité, de l’impact de l’isolation et le confort pour toute ma famille.

L’isolation naturelle: source de confort invisible

L’impact de l’isolation naturelle (ou bio-sourcée pour les technocrates) sur une maison rénovée BBC est indéniable si le travail est bien fait. En isolant ma maison avec la ouate de cellulose Climacell je connaissais en grande partie le bienfait de cette mesure. Mais comme toujours c’est la réalité du chantier qui prime, comme pour toutes mes démarches.

Lorsqu’il y a quelques jours nous avons tous subit un épisode caniculaire, je dois dire que j’étais très zen dans ma maison. Pourquoi ?… eh bien il faisait bon !

température intérieure

Dehors 39°C à l’ombre lorsqu’à l’intérieur de ma maison il y faisait 24,2 °C et 62% d’humidité relative. Quel bonheur, et le tout sans climatisation. Désolé Messieurs les vendeurs de climatiseur, mais il y a d’autres moyens que des appareils énergivores pour un confort d’été très agréable. Ce que l’on appelle le déphasage thermique fonctionne à merveille. Plus un isolant a une capacité thermique spécifique élevée, plus il y a un déphasage thermique intéressant. Alors oui, l’isolation naturelle a une capacité plus importante que l’isolation conventionnelle (peut-être souffrez vous d’une chaleur incroyable dans vos combles isolés avec des isolants conventionnels ?).

 

 

Néanmoins, les isolants ne sont efficaces que si l’on attache une grande importance à l’étanchéité à l’air. Raccords, adhésifs, membrane ont une importance capitale pour le confort intérieur. Pas de courant d’air en hiver, et une isolation jouant parfaitement son rôle en été.

L’isolation des bâtiments a un impact énorme, mais derrière le parement intérieur (plaque de plâtre ou Fermacell) on ne voit pas l’isolant en place. Donc l’investissement est, à l’heure actuelle encore, freiné par ce sentiment “je ne le vois pas, donc je ne connais pas son impact”.

De plus en plus de personnes savent maintenant que l’enveloppe thermique du bâtiment est l’élément essentiel pour un bon confort thermique et des consommations d’énergie réduites. Mais il y a encore du chemin à parcourir pour expliquer que l’investissement est rentable et viable, à condition de la bonne mise en oeuvre et du bon choix de la technique utilisée. Pour cela rien de mieux que des conseils de spécialistes et des retours d’expérience terrain.

La technologie au service de la transition énergétique

Un article très intéressant de Volana Duprès:http://declic-mobilites.org/wp-content/uploads/2014/10/LPTE.jpg

Face aux enjeux de la transition énergétique et les défis environnementaux, la réduction des dépenses énergétiques est un des piliers majeurs. Face à l’augmentation des coûts des ressources primaires et de leur raréfaction, les innovations technologiques peuvent accélérer le processus de transition énergétique. La technologie peut s’imposer comme une solution pour améliorer la performance énergétique des bâtiments. Il peut aussi bien s’agir de la réduction de la facture en énergie des ménages, ou de l’optimisation des travaux de rénovation et d’isolation.

Un réseau électrique intelligent

Réduire la consommation d’énergie de manière manuelle (ex : réglage individuel des radiateurs, appareils débranchés,…) est une solution pour réduire sa facture énergétique, mais le recours à la domotique peut être plus efficace. En effet, l’utilisation d’un réseau électrique intelligent, ou smart grid, offre plus de possibilités et de confort.

Les compteurs électriques intelligents

Par exemple, « Linky » la solution d’ERDF pour remplacer les compteurs électriques classiques, devrait permettre un meilleur suivi de votre consommation électrique. À termes, les compteurs électriques intelligents devraient permettre aux foyers de choisir des formules tarifaires adaptées à leur budget et à leur besoin en énergie. Ce qui permettra de réduire la production d’électricité issue des énergies fossiles.

Les prises intelligentes

De plus, les prises intelligentes couplées au smart grid permettent d’éviter le gaspillage énergétique, en analysant la consommation de l’appareil qui y est branché. Certains modèles comme Pluzzy ou Parce sont capables de s’éteindre automatiquement, une aubaine quand vous n’êtes pas là et que vous laissez des appareils en veille, ou allumés. Les prises intelligentes sont pilotables à distance via votre smartphone et peuvent vous rappeler de couper tel ou tel appareil.

Les lampes connectées et musicales

Les lampes connectées (Philips, Sony,…) permettent aussi d’optimiser votre consommation d’énergie. Grâce à la connectivité Bluetooth ou Wi-Fi, votre ordinateur, tablette, ou smartphone peut servir de télécommande pour régler l’intensité lumineuse, ou la couleur de la lumière. Vous pouvez aussi diffuser de la musique sur certains modèles équipés d’enceintes.

Un système de chauffage connecté

Les nouveaux systèmes de chauffage intelligents peuvent optimiser votre confort, tout en étant économes. Ce via la présence de capteurs thermiques et de mouvement, qui permettent de déterminer la présence ou non de personne, ou si une pièce cause une déperdition de chaleur (fenêtre ouverte,…). Le système peut s’éteindre automatiquement, être programmé selon vos habitudes et être piloté à distance.

La rénovation énergétique facilitée par la technologie

Actuellement, la thermographie par drone peut faciliter la réalisation d’un bilan énergétique, en confirmant, en infirmant, ou en complétant les hypothèses d’un maître d’ouvrage et de son maître d’œuvre. L’utilisation de la photographie thermographique peut aider à mieux repérer les ponts thermiques, qui causent la déperdition de chaleur dans un bâtiment. Une façon plus efficace de déterminer les travaux d’isolation, ou de rénovation qui seront nécessaires pour améliorer les performances énergétiques d’un logement.
De plus, l’émergence de nouvelles technologies de construction et de rénovation, comme l’impression en 3D, ouvrent la voie vers une meilleure maitrise des coûts et une réalisation des chantiers plus rapide. Le tout en ayant recourt à l’utilisation de matériaux écologiques et en garantissant la durabilité des constructions.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaires sur la transition énergétique présenté dans l’article de Volana .

7 autres astuces (la suite) qui vous permettront de réduire votre consommation d’énergie au quotidien !

La suite des astuces pour réduire la consommation d’énergie au quotidien:

9/ Laissez dégivrer votre Réfrigérateur et votre congélateur:http://www.livios.be/media/77615/fr/congelateur-congelateur-sxc-320.jpg

Une légère épaisseur sur les parois intérieures de votre frigo ou congélateur est normale. Si cette épaisseur augmente et forme une couche de givre, la consommation d’énergie augmente elle aussi. Dans ce cas, il convient de laisser décongeler l’appareil. Une utilisation continue avec une épaisseur de glace, provoque une émission de 30 kg de CO2.

Une couche de givre d’une épaisseur de 5 mm augmente la consommation d’énergie de 30% !!

 

10/ Eteindre vos appareils électriques:

Laissez-vous votre téléviseur ou lecteur DVD en mode “veille” ? http://parisactionclimat.paris.fr/uploads/articles/article_47.jpeg

Est ce que votre adaptateur électrique est chaud et commence a faire un bruit sourd ?

Dans ces cas, vos appareils consomment de l’énergie en continu, ce qui occasionne des émissions jusqu’à 255 kg de CO2 annuellement. Le ministère de l’environnement allemand estime le coût à 4 milliards d’euro l’impact du mode “veille” des appareils. Cela représente environ 10% de votre facture électrique ! Si vous éteignez vos appareils complètement, vous économisez jusqu’à 400 kWh par an.

 

11/ Utilisation de votre machine à laver sur raccord eau chaude:http://media.comprendrechoisir.com/public/image/plomberie-118-medium-8545998.jpg

Beaucoup de machines à laver et de lave-vaisselle peuvent être directement raccordés sur le branchement d’eau chaude. Vous éviterez l’émission de  45 kg de CO2 par an. Avec une production eau chaude par gaz ou encore mieux par énergie solaire, vous économisez le double d’énergie.

 

12/ Cuisinez avec un couvercle:http://www.cook-and-chef.com/3218-thickbox_default/marmite-avec-couvercle-o22-cm-blaumann.jpg

Sur chaque marmite il devrait y avoir un couvercle, et une marmite adaptée sur vos plaques de cuisson. Cela permettra de réduire de 2/3 vos consommations d’énergie liées à la cuisson.

 

13/ En hiver, baissez votre chauffage et fermez les portes:http://se-former-sur-internet.com/wp-content/uploads/2015/01/article_0911-PLA-CHAUFFAGE.jpg

Avant que l’hiver arrive, purgez l’air dans vos radiateurs. Il est très important de régler la température individuellement pour chaque pièce de votre maison. Chaque degré en moins permet d’économiser environ 6% d’énergie. Des valeurs d’orientation sont de 16°C à 18°C pour les chambres à coucher, cuisine de 18°C à 20°C, chambre d’enfant 20°C, salon séjour 20°C à 22°C, salle de bain 23°C.

Pour le renouvellement d’air il convient d’ouvrir quelques minutes vos fenêtres au lieu de les laisser en oscillo-battant.

 

14/ Attention aux pompes de circulation du réseau de chauffage:

http://image.made-in-china.com/2f0j10pjbTHuMqafoV/-Pompes-de-circulation-RS25-6G-180-.jpgLes pompes de circulation dans les anciens systèmes de chauffage sont des appareils très énergivores. Début des années 80 ces pompes avaient des puissances de 140 Watts. Des installations plus récentes ont des pompes avec 45 à 90 Watts.

Les installations modernes ont des pompes très efficientes et pilotées électroniquement avec des consommations de 7 Watts seulement. Les économies par rapport aux anciennes installations se chiffrent en plusieurs centaines de kWh !

15/ Installez des économiseurs d’eau sur vos robinets et tête de douche:http://static.pratique.fr/images/unsized/ro/robinet-economiseur-eau.jpg

En installant des économiseurs d’eau sur vos robinets et pommeau de douche vous économiserez au moins 50% d’eau grâce à un petit appareil invisible !

Le petit économiseur d’eau permet de faire en sorte que la quantité d’eau venant de vos conduites reste constante et stable, indépendamment de la pression dans le réseau. Les modèles standards laissent passer environ 6-12 litres d’eau par minute, c’est à dire la moitié d’un usage traditionnel.

Pour le pommeau de douche un écoulement de 10 minutes consomme 150 à 170 litres d’eau. Avec les pommeaux de douche économiseur d’eau, la réduction est portée à 90-100 litres d’eau.

Voilà les petits gestes au quotidien qui permettent de réduire la facture tout au long de l’année.

Vous trouverez dans les prochains articles des solutions complètes en ce qui concerne l’enveloppe du bâtiment.

Laissez-nous vos commentaires et vos astuces pour économiser de l’énergie !

8 astuces qui vous permettront de réduire votre consommation d’énergie au quotidien !

La réduction des consommations d’énergie ne concerne pas seulement le bâtiment en tant que tel, mais se situe très souvent dans l’usage quotidien. Electricité, eau, plus précisément cuisiner, laver, sécher etc…

En Allemagne un dicton dit: “der Teufel liegt im Detail” …. le diable se situe dans le détail, à savoir que ce sont de petites choses et actions qui peuvent vous permettre de maîtriser vos consommations quotidiennes.

Voici les 16 astuces pour économiser de l’énergie:

Lire la suite…. (suite…)

C’est re-parti pour la rénovation BBC

Après quelques mois “sabatiques” me voici revenu avec des projets et des conseils pleins la boutique !

La dernière étape de notre blog était le constat de consommation d’énergie de votre maison à l’aide des factures, des mesures de votre maison – bâtiment.

Il s’agit maintenant de voir quelles mesures simples et plus complexes peuvent-être appliquées pour rendre votre rénovation efficiente, efficace, et rentable financièrement, en phase avec l’environnement.

Au fait !!! …une petite photo de notre nouveau challenge: une rénovation à énergie positive

renovation à energie positive

Rénovation à énergie positive

(je vous en parlerai dans un prochain article)

 

Rénovation à énergie positive avec isolants bio-sourcés !

 

 

 

 

Il y a des gestes simples que l’on peut effectuer au quotidien, mais il y a des investissements plus conséquents qui demandent une planification et une réflexion en amont pour permettre à chaque usager d’être satisfait avec l’argent qu’il a dépensé dans sa rénovation.

C’est pourquoi l’investissement doit être 100% rentable financièrement – fiscalement, et 100% rentable pour les bienfaits de la planète.

Notre quotidien nous a montré qu’il n’est pas forcément difficile d’atteindre un facteur 4 de réduction des consommations d’énergie à condition de réfléchir sur les impacts de chaque étape (par exemple le lien étroit entre l’étanchéité à l’air et les rendements des ventilations double flux).

Il est hors de question pour moi de continuer à voir des investissements réalisés qui ne soit pas optimisés et qui permettent de ne diminuer que de 2 à 5% la facture pour un investissement de plusieurs milliers d’euros.

Nous allons vous présenter dans le prochain article les gestes simples qui vous permettent de faire de petites économies, et pourquoi ne pas les partager avec votre entourage…

Laissez-moi vos commentaires et n’hésitez pas à partager votre expérience de petits gestes d’économies d’énergie que vous avez réalisé au quotidien. 🙂

Résultats de vos consommations énergétiques

En référence à notre dernier article mention “Et toi tu consommes combien ?”, vous avez vos résultats de consommations énergétiques de votre bâtiment si vous avez suivi nos deux premiers posts.

Ce résultat va vous permettre d’avoir une vision globale de la consommation de votre bâtiment et la carte d’identité vous donnera les détails de votre enveloppe thermique.

Il est absolument important de garder cette vision globale car il serait très inutile en rénovation BBC d’utiliser par exemple une VMC double flux dans un bâtiment qui n’est pas étanche à l’air.

Une étude allemande a démontré que pour une maison individuelle non isolée, la perte d’énergie (en moyenne) est de 12 120 kWh/an par la toiture et de 10 100 kWh/an par les murs extérieurs !!!     Lire la suite…. (suite…)

Les factures énergétiques: le chemin vers la rénovation

Etat des lieux financier

La prise de mesure expliquée dans notre article des états des lieux est une base très importante pour une bonne carte d’identité de votre habitat. Souvent la récolte des données de votre bien nécessite également des “suppositions” en ce qui concerne par exemple la qualité de l’enveloppe thermique de votre bâtiment qui ne sont pas vérifiables par manque d’accessibilité. Il n’est pas évident par exemple de voir si votre isolant thermique est inefficace  parce qu’il est humide, ou parce qu’il est traversé par un flux d’air froid.

La corrélation des relevés avec les consommations d’énergie véritables de votre bien est fondamental pour permettre une bonne analyse et conseil en ce qui concerne l’efficacité énergétique de la maison.

Il convient de valider l’état des lieux avec vos consommations d’énergie à travers les données dont tout le monde dispose aujourd’hui….vos factures !

Etiquette energetiqueSi vous disposez d’un diagnostique de performance énergétique (DPE) et/ou d’une étude thermique de votre bâtiment, vous allez avoir des différences par rapport à la consommation réelle (sur facture) et cela pour 3 raisons principales:

– les données climatiques (température, facteurs solaires, vent) pendant la période de chauffe, qui sont normés dans les études, mais qui influencent individuellement les mesures réelles.

– le comportement des usagers, qui est une prise en compte standardisée dans les études, mais reflétant très souvent la sur-consommation dans vos factures. La température intérieure, la ventilation, etc… influent directement sur la consommation de votre habitat.

– les erreurs dans la prise des données techniques pour les études thermiques.   Lire la suite……

(suite…)